Tasmanie

l
20/11/2008 - Pays : Australie - Imprimer ce message Syndication :

Le 19 novembre : Leak Lake

Divers bruits autour : des cris d'oiseaux, des gouttelettes qui rebondissent sur la tôle de Francis levane et les légers ronflements de François.

Nous voici en Tasmanie, tous les deux, Elie a été éliminé en 2ème saison!

Il a choisi l'option ville et cours d'anglais, alors que nous choisissions nature et fruitpicking!!

Nous nous sommes séparés à Flinders street, les yeux mouillés et la truffe humide en se jurant de se retrouver d'ici 1 à 2 mois.

Ils vous semblent avoir manqué un épisode? Ah oui, je vois ce à quoi vous faites allusion, le bunch trimming dans les vignes. Certes cocasse et au combien furtif.

Tout s'est déroulé en 3 temps :

  1. Motivés et souriants nous découvrons un lieu de vie déplorable pour les 2 prochaines semaines. Qu'à cela ne tienne nous passons une agréable soirée en compagnie de Chris (un australien au doux accent) et passons notre première nuit dans Francis (Levane). Levé 6h, fin prêts pour la grande aventure, nous découvrons les joies du bunch trimming : beaucoup de feuilles et de grappes. Choisir chaque grappe, compter one, two, three, four et couper. Ça à l'air facile comme ça et c'est vrai que la première heure on trouve cela plutôt détendant : on est à l'ombre, il n'y a pas de mouches, que rêver de mieux. La deuxième heure, le comptage s'avère plus ardu, alors on se dit tout bonnement qu'entre 3 et 5 grappes, ça passe. La concentration s'amenuisant au fil du temps, le passage du viticulteur ne nous augure rien de bon. Ce dernier, qui plus est, est tout sauf agréable, se permettant de siffler François (ce qui ne nous encourage pas à la rigueur...)Au bout de 9 heures de boulot, nous prenons nos jambes à notre cou pour mettre fin au courroux du patron. Dans la panique, on en oublie nos pulls, nos chapeaux, nos poêles, nos assiettes. Adieu veau, vache...

  2. Échappée belle au village d'à côté : Robinvale. Nous croisons Ming (notre patron vietnamien qui est sous contrat avec le viticulteur pour lui trouver de la main d'oeuvre) qui nous dit : « farmer not happy, you must slowly, good job, one, two, three, four. You come back, me other farms. » Peine perdue, nous partons en vacances dans le nord. 1H30 plus tard nous arrivons à Mildura et mettons en place le campement pour la nuit.

  3. Au réveil, tout ne nous parait plus aussi clair et le besoin d'argent se fait sentir. Nous rappelons Ming qui nous dit de revenir : «  no problem, other farmes, one, two, three, four, good job, good job, slow, lot money ». Nous revenons, il connaît effectivement d'autres fermes, par contre il n'y a plus de logement et l'on est passé à 40 cts le pied de vigne( au lieu de 60 précédemment). Nous découvrons nos lieux de vies (cf photos) : la cour de Ming, pas d'eau potable... Mais la motivation est là. Le lendemain matin, de retour dans les vignes nous exécutons notre travail avec une rigueur extrême. Le viticulteur (beaucoup plus sympathique que son acolyte) vient inspecter notre travail plusieurs fois et nous félicite. Au bout de 3 heures nous faisons les comptes, nous travaillons bien et lentement : nous gagnons entre 3 et 5 dollars de l'heure. Nous prenons une nouvelle fois les jambes à notre cou.

Conclusion : Voici 3 français capables de travailler 12 heures de temps sans demander de salaire. Encore mieux que les chinois : Aline, François et Elie : embauchez les, enguirlandez les un peu et vous n'aurez pas à les payer!!!!


Nous avons donc changer nos plans, Elie à Melbourne, François et moi en Tasmanie à la recherche d'apple thinning et à la rencontre de notre nouvelle famille de woofing le 5 décembre.

Bises à tous.

Ps : ça y est nous avons enfin aperçu 2kangourous vivants et sautillants (pour une quarantaine écrasés sur le bord des routes) 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par AlineA
le 20/11/2008 à 11:19:41
drôles de mésaventures !!!
J'espère que la suite sera plus réjouissante pour vous :-)
et la phrase cynique du jour... si j'avais su, j'aurais testé l'exploitation aussi :-))
Courage et à bientôt
Aline A
Par Quinzouille
le 21/11/2008 à 15:16:59
Courage les jeunes !
Et merci encore de nous donner des news !

Lilie
Par Ivan et Anatole
le 22/11/2008 à 08:50:58
Salut les petits voyageurs !!!

Nous on attend toujours des photos de Kangourous et de koala ! Les oiseaux sont très beaux. qu'est ce qu'il y avait sur l'arbre pris en photo ? Est ce que vous avez vu des dauphins quand vous avez pris le bateau pour aller en Tasmanie ?

Bisous tes petits frères Ivan et Anatole
Par jo et véro
le 22/11/2008 à 16:15:53
Bonjour,
peut être le savez vous déjà: ici c'est la neige et nous allons bientôt tous entonner" jingle bells!!" bon trêve de plaisanterie il y a de l'abus : vous si bienveillants, tellement préoccupés du bien être des patrons qui nous gouvernent, vous n'avez pas su faire face aux volontés des uns et des autres... Ben vous avez bien fait, vous avez quand même été baignés ces derniers temps par " travailler plus pour gagner plus", non???
Bon courage!! et ne lâchez rien ,
bises
jo et véro
Par les perret
le 22/11/2008 à 22:20:14
Coucou des perret de St Laurent d'où l'on suit vos tribulations, espèrant que Francis vous conduira encore vers de nouvelles aventures.
Ravis de voir que malgré vos déboires vous gardez votre gout pour la dérision et les bons délires !!!

Mathieu attend les photos de kangourou (vivants de préférence) et koala.
Antoine regarde les beaux Australiens rugbyman à la télé...
Bises
Par Julie
le 24/11/2008 à 00:17:57
Une journée de travail et on s'arrête...eh bien c'est du propre. Et en plus, vous avez abandonné votre petit sur la route !

Laisser un commentaire

Fanfaline

Note: 4/5 - 20 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)